Laura Jess

" Infocinemusic est un webzine de divertissement qui propose des articles sur la musique, le cinéma, le théâtre, les spectacles divers et des interviews exclusives avec différents artistes. "

Kezako nous parle de ses projets
O2dsk sortira bientôt son album "Les yeux sur moi"
Zappeur Palace nous parlent de leurs projets
Inda nous parle de ses projets
Michael Jacob fera plusieurs showcases
Estebann sortira son album fin février ou début mars
DR. H prépare un nouveau concert à Paris
Voodoo Story sortiront leur album "Peplum" cette année
"X" devrait bientôt se produire sur scène
Liv nous parle de ses projets
JANN HALEXANDER SERA BIENTôT SUR SCèNE
Publié le Vendredi, 31 Juillet 2015 10:27:58
Tags : Jann Halexander, interview, "Pars et gogo", Mc Coco, 2015, Afrique
Infocinemusic

Laura Jess : Bonjour Jann Halexander, pouvez-vous vous présenter ?

Jann Halexander : Je suis chanteur, auteur, compositeur, comédien, myope...

Laura Jess : Quel est votre parcours ?

Jann Halexander : J'ai un parcours assez...brouillon. Assez foutraque. Que j'assume. Disons, pour faire simple, que j'ai commencé par des études de géographie à Angers puis je me suis lancé dans la chanson après l'obtention de mon mémoire. Sur un coup de tête. C'était en 2003. Je ne fais que ça depuis 2008...c'est un peu bizarre quand j'y pense...

Laura Jess : Comment avez-vous débuté ?

Jann Halexander : Il y a quelques passages radios justement sur Angers et les alentours, c'était la chanson "Alien Mother" (qui a été reprise récemment par la chanteuse Clémence Savelli, que je salue chaleureusement au passage). Puis la scène, en 2005, au Cabaret l'Autrement Café, qui n'existe plus. Au début je ne voulais pas faire de scène, mais maintenant, c'est impensable. La scène, c'est tellement concret, le rapport avec les gens. Quand ça marche, on a ce sentiment d'avoir un pouvoir...dévorant...la relation qu'on construit avec le public, c'est quelque chose de très fascinant.

Laura Jess : Vous chantez avec Mc Coco, comment l'avez vous connue? Est-ce la première fois que vous chantez ensemble? Et dans le futur envisagez-vous de collaborer de nouveau avec elle?

Jann Halexander : J'ai croisé Mc Coco aux Folies Bergères dans le cadre d'une soirée associative en 2012. Nous avions discuté un peu, on s'était dit qu'on travaillerait peut-être ensemble mais rien de concret. Sur un coup de tête l'an dernier, je l'ai contacté pour qu'on fasse une version du titre "Déracinés". Et ça a donné "Déracinés quand même". Il y a eu de nombreuses réactions positives, des passages radios, télés. C'était surprenant. Un nouveau public aussi est venu aux concerts. Je me dis que cela devait arriver à ce moment-là, qu'il n'y a peut-être pas de hasard. Et puis en juin dernier "Pars et gogo" est sorti. Il y aura peut-être d'autres collaborations, mais de toute façon, je suis un artiste libre, je ne m'interdis rien...

Laura Jess : Vous avez sorti récemment le titre "Pars et gogo", que pouvez-vous nous en dire?

Jann Halexander : La chanson est assez simple. Elle parle de la rupture qui parfois est inéluctable. En amour comme en amitié. Mc Coco l'a écrit en s'inspirant d'une autre de mes chansons, "Amours".

Laura Jess : D'autre part, le clip qui est associé à ce titre a suscité diverses réactions pourquoi? Et qu' est-ce que cette vidéo a de particulière?

Jann Halexander : Disons que Monique Hottier l'a tourné comme un court-métrage et non un simple clip, avec une longue introduction où le spectateur assiste à une dispute violente entre deux femmes. C'est un couple qui se déchire. C'est assez rare, je suppose que du coup ça marque les gens. C'est vrai que chaque jour on a des retours sur le clip, sur la chanson.

Laura Jess : Pouvez-vous nous parler du cd de trois titres que vous avez sorti ?

Jann Halexander : "Pars et gogo" est proposé par mon label sur noistr.com, bandcamp.com, c'est un cd 3 titres qui contient "Pars et gogo", "Déracinés quand même" et un remix de "Pars et gogo". J'aime l'idée de donner plusieurs versions à une même chanson, plusieurs angles d'approche. C'est stimulant, artistiquement.

Laura Jess : Envisagez-vous de sortir un album?

Jann Halexander : Oui. Je n'arrête jamais. Je peux parfois me planter, même souvent, mais j'essaye de sortir régulièrement des disques. Parce que le public est là, qu'il y a une vraie relation. Et puis c'est ma vie de toute façon. J'aime ça. En fait non je m'exprime mal, ce n'est pas simplement que j'aime ça. Si je ne faisais pas ça, je serai mort. Depuis longtemps. Et avec Mc Coco, on réfléchit au niveau de mon label pour lui produire un album.

Laura Jess : Pensez-vous vous produire sur scène prochainement?

Jann Halexander : C'est prévu...notamment le 7 novembre, c'est le nouveau spectacle Affidavit au Théâtre du Gouvernail. Et d'autres dates dans la foulée, à Tournai, Bordeaux, peut-être en Angleterre. Tout ça se met en place progressivement.

Laura Jess : Sinon, quel est votre univers musical?

Jann Halexander : Je dirais à mi-chemin entre la chanson et la variété.

Laura Jess : Et quels sont les chanteurs qui vous inspiré et donné envie de chanter ?

Jann Halexander : C'est une bonne question. Au départ je voulais être réalisateur de dessins animés ou écrivain. Pas chanteur. Je n'ai pas eu ce désir quand j'étais adolescent de me dire en voyant tel chanteur : j'ai envie d'être pareil. J'ai des goûts très éclectiques, ça va de Diana Ross à Anne Sylvestre en passant par Mylene Farmer ou la musique classique, mais aussi loin que je me souvienne, il n'y a pas eu d'artiste qui a joué un rôle déclencheur.

Laura Jess : Etes-vous auteur-compositeur-interprète?

Jann Halexander : La plupart du temps mais j'interprète aussi des chansons du répertoire. J'aime ça et puis sur un sujet, si je trouve que ce j'ai à dire n'est pas intéressant, je n'insiste pas, je préfère chanter une chanson d'un autre sur un sujet qui m'intéresse plutôt que d'essayer de proposer mon propre point de vue. On a la chance d'avoir un patrimoine francophone très riche, on peut y piocher de très belles pépites. Pas forcément les plus connues d'ailleurs.

Laura Jess : Et sinon jouez-vous des instruments de musique?

Jann Halexander : Le piano, que j'ai appris grâce à ma mère, à l'âge de 6 ans.

Laura Jess : Avez-vous fait des études précédemment ? Si oui, lesquelles ?

Jann Halexander : Comme je disais plus haut, oui, de la géographie, que j'ai terminées par un mémoire sur l'urbanisme en Afrique du Sud.

Laura Jess : Vos parents sont-ils également musiciens ou issus de ce milieu ? Si non, quel est leur métier ?

Jann Halexander : Mon père a été diplomate, il est à la retraite, ma mère est vendeuse dans le secteur culturel. J'ai toujours baigné dans un milieu imprégné de culture, sensible à la musique, au cinéma, à la peinture.

Laura Jess : Et, quels sont vos projets futurs?

Jann Halexander : Les concerts. Dans des salles grandes et moyennes.

Laura Jess : Enfin, avez-vous un petit mot pour nos lecteurs ?

Jann Halexander : Pour ceux et celles qui ne me connaissent pas, bienvenue dans mon univers. Parce que le public, c'est vous. Quand je parle de moi, je parle de vous, de nous.

Laura Jess : Êtes-vous sur les réseaux sociaux?

Jann Halexander : Oui. Peut-être moins que d'autres, mais je trouve de toute façon les réseaux sociaux fascinants. Il ne faut pas les considérer comme une fin en soi mais un outil supplémentaire, complémentaire. Et surtout cela permet de maintenir le lien avec les gens. Ce n'est pas aussi virtuel que certains le prétendent. Je ne trouve pas.



Laura Jess.
Vidéo de Jann Halexander
Commentaires
Pseudo
Adresse Mail
Message :
Merci de recopier le code suivant :

Afficher un nouveau code


M'inscrire à la Newsletter d'INFOCINEMUSIC
Accueil
Concours
Galerie
Livre d'Or
Qui suis je
Cinéma
Musique
Spectacles
Théâtre
Télévision
Interviews
News
Laura Jess
Redactrice en chef

Contact@infocinemusic.com
Copyright 2013 Infocinemusic tous droits réserves. Reproduction interdite. Manager

Réalisation PackandWeb